Il Lui Fait Une Remarque Dans Le Métro, À Cause De Sa Jupe Trop Courte... Une Vieille Dame À Côté Lui Sert Une Réponse Cinglante !

Voici encore une autre femme qui défend sévèrement les droits de la femme et il ne s'agit pas du docteur Denis Mukwege ni d'Emma Watson, mais d'une vieille dame rencontrée au hasard d'un voyage en métro, et qui va péter les plombs.

C'est Scott Sparrow, un utilisateur de Facebook qui va repentir cette succulente petite histoire trop drôle via le Web. Selon lui, cette histoire est bel et bien une réalité !

Voici l'histoire en question :

"Aujourd'hui, je passe une journée tellement formidable dans le métro londonien, que je ne peux pas m'empêcher de partager cette histoire avec vous.

Laissez-moi tout d'abord planter le décor :

Central Line, entre les stations Oxford Circus et Chancery Lane, probablement vers St Pauls.

À ma droite, une jeune femme, entre 25-30 ans, portant une minijupe affriolante.
À ma gauche, une vieille décrépite, quasiment déjà morte tellement qu'elle est vieille.
Devant nous, un homme, la cinquantaine, costume-cravate, qui zieute ladite jupe affriolante.

Monsieur Costume se penche donc vers la nana à la jupe courte et lui dit "Tu devrais avoir un minumum de respect pour toi-même, quand tu t'habilles."
La nana à la jupe courte se met à rougir, au point d'atteindre un couleur proche de celle du bout de tissu quasi-inexistant qui orne le bas de son anatomie.

La vieille sur le point de clamser, elle, en a soudain raz-le-bol, et dans un superbe accent sud-londonien, se met à beugler : "Mais elle porte ce qu'elle a envie de porter, connard ! Même si elle était à poil, avec un gros panneau qui pointe en direction de sa chatte (oui, elle a vraiment dit ce mot, dans le métro de la Central Line, vers St Pauls) et que ce panneau sur sa chatte disait "ENTRÉE LIBRE POUR TOUT LE MONDE"... Eh ben, ce serait quand-même pas ton putain de problème, alors maintenant ta gueule, et retourne essayer de baiser ta femme, qui n'a probablement pas joui depuis longtemps !"
Là-dessus, la jupe rouge embrasse la morte-vivante, et Monsieur Costume sort en vitesse de la rame.

Cette vieille dame sera mon héros pour le reste de sa vie, même si le reste de sa vie représente probablement une semaine, ou un truc du genre. En même temps, elle était vraiment vieille."

Vous pourriez également être intéressé par ces