Inconcevable ! Un papa fracasse le crâne de son bébé de deux mois qui l’empêchait de jouer à Fifa

Où va le monde ? Un homme qui ne mérite même pas qu'on l'appelle papa. Le 4 septembre dernier, un jeune homme résidant à Westende, en Belgique, jouait tranquillement aux jeux-vidéo lorsque son bébé s'est mis à pleurer à chaudes larmes, parce qu'il avait faim.

Âgé de 21 ans, le papa se met dans une colère noire, fou furieux, il a tout bonnement massacré son nourrisson de deux mois, à coups-de-poing. La maman très fatiguée se reposait au moment de la tragédie.

À son réveil, elle n'avait que ses yeux pour constater le drame. La jeune femme a découvert son bébé, dans un état lamentable, inconscient et grièvement blessé.

Transporté aux urgences, le nourrisson présentait de très sévères lésions cérébrales et son crâne portait les traces de pas moins de 12 fractures. Un constat qui a immédiatement conduit à l’arrestation des parents du bébé.
Baptisé Dilano, le petit bébé avait déjà été frappé à plusieurs reprises. Le diagnostic des médecins révèle un bilan assez lourd : le petit souffre de 12 fractures du crâne et de sévères lésions cérébrales. La partie gauche de son cerveau est écrasée.

Ses jours ne seraient plus en danger, mais il aura probablement des séquelles à vie.

Selon les premiers éléments de l'enquête, ce n'est pas la première fois que le père de famille maltraitait son nouveau-né. Les faits se produisaient à chaque fois que la maman sortait ou dormait.

"Je remarquais qu’il avait des hématomes ou des blessures, mais Bram avait toujours une explication à tout" a déclaré la mère de Dilano.

Placé en garde à vue, le suspect, qui était déjà en liberté conditionnelle pour trafic de drogue, a avoué les faits en garde à vue. Le père indigne a été reçu mardi par un juge, qui a prolongé sa détention d’un mois dans l’attente de son jugement.

Vous pourriez également être intéressé par ces