Les 7 odeurs corporelles qui peuvent vous alerter d’un problème de santé

Il est assez commun d’avoir des odeurs corporelles et même si beaucoup sont désagréables, elles remplissent des fonctions importantes comme sécréter des substances toxiques et réguler la température du corps.

Cependant, il existe également des altérations désagréables qui peuvent alerter d’un problème de santé chronique, comme c’est le cas des infections ou du cancer.

William Hanson, professeur d’anesthésiologie de l’Université de Pennsylvanie aux Etats-Unis, assure que plusieurs études ont démontré que les maladies provoquent des changements dans les substances chimiques de l’organisme.

Certains de ces changements peuvent être identifiés lorsqu’on observe leur texture et que l’on perçoit leur odeur, et confirment presque toujours la présence d’une maladie, après un diagnostic professionnel.

Si les odeurs corporelles sont plus notoires et difficiles à neutraliser, il est important de s’en inquiéter et de tirer la sonnette d’alarme face à un possible problème de santé.

1. L’odeur de levure



Le flux vaginal est normal lorsque sa couleur est cristalline ou blanche mais sans odeur spécifique.

Quand une telle sécrétion devient blanchâtre et épaisse, avec une odeur de levure, il est possible que vous souffriez d’un infection provoquée par la candida ou un autre type de mycose présente dans cette zone intime.

La plupart du temps, cette affection est liée à la grossesse, au diabète ou à l’usage d’antibiotiques. Elle est également caractérisée par les démangeaisons et l’irritation.

Vous voulez en savoir plus ? lisez : 7 façons de détecter à temps et d’éviter les infections vaginales

2. Une forte odeur de pieds



L’odeur de vos pieds est insupportable et nous n’arrivez pas à la neutraliser ?

Même s’il existe de nombreux produits pour mettre fin à ce problème, certaines personnes n’arrivent pas à contenir l’odeur malgré tous les efforts effectués.

Une forte odeur de pieds indique la présence de bactéries et de mycoses qui se décomposent au contact de l’air, répandant alors leur arôme si désagréable.

Ce type de trouble peut se produire à cause de changements hormonaux, d’un manque d’hygiène ou de troubles nerveux.

3. La mauvaise haleine



L’halitose, ou la mauvaise haleine, est due à une mauvaise hygiène ou à un type d’infection qui crée un environnement adéquat pour la prolifération de bactéries.

Cette odeur peut affecter la qualité de vie de la personne qui en souffre, car elle crée de sérieux problèmes d’estime de soi et d’isolement social.

Voici certaines de ses causes :

Avoir un abcès.

Avoir des caries.

Avoir une maladie des gencives.

Avoir une infection pulmonaire.

Avoir une infection de la gorge.

Avoir ingéré des aliments comme de l’ail ou de l’oignon cru.

4. L’odeur de poisson



Une mauvaise odeur de poisson au niveau de la zone vaginale est souvent difficile à contrôler quand on méconnait son origine.

Si cette odeur est plus intense après les relations sexuelles ou pendant les règles, il est fort probable qu’il s’agisse de vaginose bactérienne, une affection qui se produit quand les mauvaises bactéries sont plus nombreuses que les bonnes.

Ses symptômes peuvent inclure une sécrétion grise, des douleurs, des démangeaisons et des brûlures.

5. La mauvaise odeur des aisselles



Les bactéries qui se développent au niveau des aisselles sont les causes principales de cette mauvaise odeur.

Quand il y a un manque d’hygiène adaptée et que l’on n’utilise pas de déodorants, il est possible que cette odeur apparaisse avec toute son intensité.

Cependant, dans certains cas, elle est due à une condition de santé connue sous le nom de bromhidrose, qui est liée au mauvais fonctionnement des glandes apocrines, ce qui provoque une odeur très désagréable et impossible à dissimuler.

6. Une forte odeur dans l’urine



L’urine a une odeur particulière que la plupart des gens connaissent.

Cependant, quand cette odeur est très forte et désagréable, c’est un signe dont il faut tenir compte car cela peut provenir de différentes maladies.

Certaines des causes de cette mauvaise odeur sont les suivantes :

Réaction à un médicament ou à une vitamine.

La consommation d’asperges.

Souffrir d’une maladie rénale ou d’une maladie du tractus urinaire.

Souffrir d’infection urinaire.

Souffrir de diabète.

Dans la plupart des cas, la forte odeur est accompagnée d’une légère sensation de brûlure lorsqu’on finit d’uriner.

N’oubliez pas de lire : Envie fréquente d’uriner ? Découvrez les causes du syndrome mictional

7. La mauvaise odeur du cuir chevelu



Le cuir chevelu peut également développer une odeur désagréable.

On pourrait penser que cette affection est due à un manque d’hygiène, mais ce n’est pas toujours le cas.

Quand il y a un excès de production des glandes sébacées ou d’un type de levure, cela peut produire une odeur désagréable accompagnée de démangeaisons et de rougissements.