Découvrez pourquoi café + cigarette = envie d'aller aux toilettes

Café, Clope, Caca, les 3 C du matin », ces trois sujets, si différents soient-ils, ont une chose en commun : l’envie, soudaine mais régulière, d’aller aux toilettes. Une équation qui résume parfaitement l’inconvénient du fumeur : celui de vouloir aller à la selle, après avoir fumé. Mais pourquoi la cigarette provoque-t-elle cette envie ? Y a-t-il des mélanges explosifs (café, clope) ?

L’addict n’aurait donc pas de chance.

Il y a celui qui se lève le matin, à moitié endormi, de mauvaise humeur et qui n’attend qu’une chose : son café pour le réveiller.

Il y a celui qui vient de déjeuner. Après un repas plutôt copieux, il ne refuse jamais la cigarette qui lui donne l’impression que chaque inhalation le rend plus léger.

Et le pire dans tout cela, c’est la conjugaison de ces deux personnages. Celui qui boit son café avec sa clope et qui fait oublier en allant sur le trône.

Mais pourquoi ce pauvre fumeur ressent-il cela ?
« A la première taffe, je veux déjà aller sur le trône »

Cette phrase triviale, que les fumeurs ont pourtant l’habitude d’entendre, peut aussi s’expliquer.

En effet, la nicotine, entre autres nombreux effets métaboliques, a celui d’accélérer le transit digestif par augmentation du péristaltisme. Et c’est ce même mécanisme (le péristaltisme) qui permet la progression des aliments de la bouche (plus précisément du pharynx) jusqu’au rectum (anus).

Ce phénomène est un mécanisme spontané du tube digestif, mais qui va être accéléré à chaque bouffée de fumée. Les organes creux du système digestif sont entourés de muscles qui permettent à leur paroi de se contracter. Le péristaltisme, favorisé par la cigarette, ressemble à l’onde d’une vague océanique qui traverserait le muscle. Le muscle de l’organe concerné se rétrécit puis propulse la portion de nourriture lentement vers la suite du tube digestif. L’inhalation de fumée et plus particulièrement de nicotine va ainsi favoriser les contractions musculaires, qui vont elles-mêmes accélérer le cheminement des aliments dans notre corps.

Et le café dans tout ça ?
Le café est un stimulant fort et permet également de produire un mouvement intestinal sensible pour donner l’envie d’aller aux toilettes. La caféine en plus de son effet antiasthénique et son effet excitant, relâche le sphincter anal interne et possède également une action diurétique (augmentation de la sécrétion urinaire). C’est pourquoi, après l’absorption d’une dose de caféine importante, l’individu éprouvera le besoin d’aller aux toilettes, ou ressentira tout du moins l’envie.
Le phénomène est incroyablement rapide ! À peine 4 minutes pour donner envie de se rendre aux toilettes ! Et combiné à la clope, qui possède les mêmes propriétés, le combo est fatal.

Vous avez désormais un remède maison contre la constipation, et une mauvaise raison de plus de fumer.

Vous pourriez également être intéressé par ces